Lubies Amoureuses

Les lubies amoureuses

14 septembre 2017
Idées photos mariage

Je me suis mariée en avril 2017, très exactement le 22 avril 2017. Comme je l’ai déjà expliqué sur ma page A propos, les préparatifs de mon mariage ont été une vraie révélation pour moi ! J’ai trouvé beaucoup d’inspiration sur les blogs et les réseaux sociaux, je me suis beaucoup investie et j’ai vraiment pris énormément de plaisir à imaginer ce joli jour !

Pourtant, le mariage ne m’avait jamais semblé indispensable au déroulement de ma vie avec R.  Le mariage, nous en avions déjà parlé, mais il ne nous paraissait pas essentiel à notre relation. Je n’avais jamais idéalisé non plus ni le jour J ni la notion d’engagement que marque le mariage. Pour moi, l’engagement était déjà une évidence dans le fait de vivre ensemble, de faire construire notre maison et de vouloir un enfant.

Lorsque nous avons terminé nos études, j’ai été surprise de constater qu’autant de nos amis avaient décidé de se marier ! Avec R., nous n’avions jamais abordé le sujet alors que nous étions ensemble depuis plusieurs années déjà. Certains penseront très certainement que nous avions des difficultés à nous projeter ou qu’il s’agissait d’un manque de maturité… d’ailleurs, cela me fait penser à une anecdote lors d’une soirée avec un de nos groupes d’amis : ils se mariaient tous à cette période ou décidaient d’avoir des enfants, ils avaient donc toujours une annonce à faire lorsque l’on se voyait ! Lors de cette soirée, nos amis nous taquinaient sur une annonce à venir et nous avions répondu que nous avions récemment fait l’acquisition d’une cuisinière électrique, notre premier achat commun ! Nous avions tous bien ri lors de cette soirée et je crois que cela reflétait bien le fait que nous prenions notre temps pour nous lancer dans notre vie à deux !

A l’époque du mariage de la plupart de nos amis, je ne me suis jamais interrogée sur leur volonté de se marier. Je voyais leur mariage comme la continuité d’une relation à deux voir même, je l’avoue, comme un certain conformisme : on a terminé nos études, on se marie et on fait des enfants !  Les amis, si vous me lisez, ne m’en voulez pas pour tous ces mots, je crois tout simplement que je n’avais pas la culture du mariage ! Je n’avais jamais rêvé ni de cette journée ni de la belle robe de mariée même si paradoxalement j’ai toujours été très émue d’assister à l’échange des consentements entre deux personnes. A tel point que je me disais toujours qu’il était préférable de ne pas me marier car à mon propre mariage cela risquait fort d’être le déluge en terme d’émotions ! Pour moi à l’époque, c’était surtout l’occasion de retrouver nos amis et de passer de bons moments avec eux. Et, vraiment, nous étions très heureux d’être conviés au mariage de nos amis et de contribuer un peu à leur bonheur.

Dernière chose mais pas des moindres, l’organisation d’un mariage me paraissait énorme et cela coûtait beaucoup d’argent ! Quel était donc l’intérêt de consacrer ses économies à un mariage plutôt qu’à ses prochaines vacances ? Ma rationalité va peut-être en déconcerter plus d’un mais nous nous aimions ainsi et cela nous suffisait.

 Alors, pourquoi avons-nous décidé de nous marier ? Comment l’avons-nous annoncé ? Comment avons-nous imaginé ce jour? Afin d’introduire les Lubies Amoureuses, je vous propose donc de faire le tour de ces questions que nous avons dû nous poser avant de nous lancer dans ce qui s’est avéré être une chouette aventure !

Pourquoi se marier ?

Vous l’avez compris, je n’avais pas vraiment imaginé me marier un jour mais la vie réserve parfois des surprises. Notre mariage s’est décidé dans des circonstances particulières et nous avons pris le parti, R. et moi, de nous me faire plaisir ! Je ne vous raconterai pas ici la demande en mariage romantique de R., tout simplement parce qu’il n’y a pas eu de demande ! Il y a eu la vie et ses aléas mais il y a eu surtout notre souhait de fonder une famille, notre volonté commune d’accueillir un jour un ou plusieurs enfants via l’adoption. En étant pacsés, nous pouvions adopter séparément un enfant mais nous ne pouvions pas le faire ensemble. Et, ce qui nous est apparu au départ comme un frein à la construction de notre famille s’est finalement transformé en une belle opportunité de préparer ensemble un beau projet ! Nous avons donc abordé notre mariage et ses préparatifs comme une étape pour nous mener à notre future famille et, R. comme moi, ne regrettons pas un seul instant ce mariage !

Alors, s’il n’y a pas eu de demande soudaine et inattendue de la part de R. (ou de ma part d’ailleurs), nous avons quand même eu à cœur de célébrer cette décision à l’occasion de la date anniversaire de nos 15 ans de rencontre. R. m’a offert une jolie bague et moi je lui ai offert un repas dans un restaurant étoilé.

Bague de fiançailles

L’annonce de notre mariage à nos proches.

Nous avons annoncé très simplement notre mariage à nos familles respectives. De mon côté, j’avais déjà abordé le sujet à plusieurs reprises pour expliquer que le mariage allait être indispensable si nous voulions nous lancer dans une demande d’agrément pour l’adoption d’un enfant. Mes proches n’ont donc pas été spécialement surpris. Je pense qu’ils ont été heureux de me voir m’enthousiasmer pour ce projet de mariage et pour mes parents c’était une première puisque ni ma sœur aînée ni mon jeune frère ne sont encore mariés.

Du côté de R. , l’annonce s’est faite autour d’une bouteille de champagne : nous n’avons pas évoqué à ce moment-là la raison de notre mariage. Nous nous sommes contentés de fêter cette bonne nouvelle. Dans la famille de R. on ne parle pas autant que dans la mienne et R. n’a pas souhaité en dire plus, par pudeur et par réserve. J’ai respecté son choix et il en a parlé quelques temps après quand le moment lui a semblé opportun. Le jour de notre annonce à sa famille, je me souviens surtout que la petite sœur de R. nous a envoyé un message en arrivant chez elle pour nous dire à quelle point elle était heureuse que son frère se marie !

S’agissant de l’annonce à nos amis les plus proches, nous avons annoncé notre mariage à l’occasion de l’anniversaire surprise de R. le 13 mai 2016. C’était aussi le jour de mon premier rendez-vous robe de mariée, sacrée journée donc ! La surprise que j’avais concoctée pour R. était pleinement réussie : nos amis étaient tous là réunis autour de nous… l’occasion était trop belle, c’était ce jour que nous devions annoncer notre mariage. J’y avais pensé tout au long des préparatifs de l’anniversaire surprise de R. (manipulatrice que je suis) mais bien sûr sans lui en parler ! Au cours de la soirée, je lui ai donc glissé dans l’oreille que c’était le bon moment et nous avons donc informé nos amis que nous allions nous marier en avril 2017 ! Dans la foulée, R. a demandé à ses deux meilleurs amis d’être ses témoins. Nous gardons tous les deux un très chouette souvenir de cette soirée et de cette annonce. Nous avons été très heureux de réunir nos amis qui ne se connaissaient pas forcément tous entre eux et nous avons été très touchés par la bienveillance et les marques d’amitié de nos amis lors de cette soirée. C’était un moment plein d’émotions qui laissait déjà présager un mariage rempli de bonnes ondes !

Comment avons-nous imaginé notre mariage ?

Notre première idée a été de vouloir planifier notre mariage le plus tôt possible afin d’envoyer au plus vite notre demande d’agrément pour l’adoption. Nous avions envisagé de nous marier début octobre 2016 ce qui nous laissait très peu de temps pour organiser notre mariage.

Nous ne savions pas quel type de mariage nous allions privilégier : nous avions imaginé au départ un mariage plutôt intime et rapide avec peut-être l’organisation d’une fête l’été suivant pour réunir tous nos amis. Mais, au cours de nos discussions avec R., nous avons réalisé que nous souhaitions vraiment réunir nos familles et tous nos amis autour de nous. Après tout, nous n’avions jamais rien fêté (anniversaire, pacs,…), pourquoi donc ne pas prendre le parti de faire un beau mariage ? J’avoue aussi qu’en faisant des recherches pour organiser le mariage, j’ai eu un véritable engouement pour les mariages des blogs que je consultais : des belles photos, des fleurs, des robes de mariée toutes plus belles les unes que les autres, le souci du détail dans la décoration, etc. Pour quelqu’un qui n’avait jamais fantasmé le mariage, je rattrapais le temps perdu et je venais de me découvrir de nouvelles lubies ! Qui aurait cru à l’époque que je me prendrais à ce point au jeu du mariage, jusqu’à partager sur un blog toutes mes Lubies Amoureuses ?

Nous avons donc décidé de prendre le temps de vivre ce mariage, même s’il nous faisait reculer notre demande d’agrément de plusieurs mois. Nous avions déjà tellement conditionné notre vie, depuis plusieurs années, autour de cet enfant qui n’arrivait pas ! Et entre temps, nous avions de toute façon appris que nous pouvions déposer notre demande d’agrément sans être mariés. Il suffisait de préciser dans notre demande la date de notre mariage. Nous avons donc renoncé à nous marier en octobre 2016 et nous avons fait le choix de nous marier au printemps 2017. Plutôt pragmatiques, nous nous sommes dits qu’ainsi nous serions moins déçus qu’un jour d’été s’il pleuvait ! On se rassure comme on peut… la météo est un aspect du mariage qu’on ne peut malheureusement absolument pas maîtriser !

Alors qu’on ne se méprenne pas, ce n’est pas mon mariage qui est une lubie ! Si j’ai prévu de parler des Lubies Amoureuses, c’est avant tout pour partager sur ce blog tout ce qui a fait de mon mariage une magnifique journée. Et comme il n’y a pas une façon de bien faire, j’espère que ce que vous trouverez dans les Lubies Amoureuses pourra vous inspirer et vous permettre de vous projeter.

A très vite pour les prochaines #lubiesamoureuses !

Crédit Photo mise en avant : Elsa Roussillat Design Graphique & Photographie

Suivant

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply