Lubies Créatives

Atelier tissage à Nantes

3 octobre 2017
Atelier tissage à Nantes avec Julie Robert

Si vous suivez les tendances en matière de décoration, vous avez forcément constaté l’engouement autour des tissages décoratifs. Un brin bohème et poétique, ce concept décoratif m’a parfois laissée perplexe et j’ai mis du temps à comprendre ce qui pouvait susciter un tel enthousiaste. J’ai en effet longtemps trouvé le tissage plutôt singulier en termes d’esthétisme : trop artisanal, pas assez sophistiqué et plutôt décalé, sans doute pourtant toutes les caractéristiques appréciées des amateurs de tissage ! Alors, comment ai-je succombé à cette tendance un peu ethnique et bobo ?

Tout a commencé au mois de mai dernier lorsque je cherchais un cadeau pour l’anniversaire de ma nièce, une petite fille de 7 ans. Je voulais orienter mon cadeau vers une activité créative et manuelle. La vendeuse du magasin créatif dans lequel je suis allée m’a conseillé de lui acheter un petit métier à tisser accompagné de mini pelotes de laine dans des tonalités pastelles. Un peu dubitative mais n’ayant pas de meilleure idée, je me suis laissée convaincre. Le jour de l’anniversaire de ma nièce, nous avons donc testé le métier à tisser et nous avons été conquises 🙂 . Nous avons réalisé plusieurs bandes de couleur très simples et même son cousin du même âge a été ravi de faire quelques lignes de tissage. De mon côté, j’ai trouvé cela très agréable à faire et, lorsque j’ai acheté de quoi faire un petit atelier pompons avec mes neveux et nièces en juillet dernier (retrouvez ici mon DIY pour réaliser un attrape-rêves pompons si vous avez envie),  je me suis laissée tenter par un métier à tisser. Il faut dire que j’avais découvert les créations de Julie Robert via son compte Instagram @julieweaves : elle réalise de superbes tissages et notamment de fabuleux tissages circulaires, toujours dans des tonalités très douces. Sa particularité est d’utiliser de jolies matières, de la laine bien sûr et de la soie par exemple : elle mixe les matières pour créer du relief dans ses tissages. Lorsque j’ai vu qu’elle organisait un atelier tissage sur Nantes, je me suis alors empressée de m’y inscrire pour apprendre les bases.

 

L’Atelier tissage

 

L’Atelier du Petit Parc, allée Baco à Nantes, est le lieu parfait pour apprendre le tissage. C’est un endroit qui rassemble objets de créateurs et trouvailles vintage dans une ambiance créative et bohème à souhait. Je connaissais cette boutique mais je n’avais eu l’occasion d’y aller qu’une seule fois. J’ai été ravie de passer la soirée dans ce joli lieu, idéal pour passer un agréable moment à apprendre le tissage.

Toutes les participantes disposaient du matériel suivant : métier à tisser, fil de trame, peigne, aiguille à laine et laine mèche. Au centre de la table étaient disposées plusieurs pelotes de laine, de textures et de couleurs différentes. Nous avons passé 3 heures sur les bases du tissage : droites, diagonales, franges et finitions.

Julie Robert, qui animait l’Atelier tissage, nous a tout d’abord montré comment monter le fil de trame sur le métier à tisser. Puis, nous avons appris à intégrer la laine mèche et à réaliser des franges. Julie nous a ensuite laissées réaliser notre tissage en nous prodiguant conseils et astuces au fur et à mesure de l’avancée de notre réalisation.

 

Mes impressions sur l’Atelier tissage

 

J’avais déjà pratiqué le tissage toute seule puisque j’avais acheté un métier à tisser. Je n’avais regardé aucun tutoriel et j’avais réussi à réaliser quelques lignes de tissage. C’est donc une technique relativement facile à s’approprier. Cependant, je n’étais pas certaine de bien faire, notamment sur les finitions ainsi que les augmentations et les diminutions. Je cherchais donc à avoir de bonnes bases pour bien démarrer. C’est une technique assez répétitive : vous passez la laine en-dessous puis au-dessus du fil de trame et toutes les 2-3 lignes vous tassez avec votre peigne. Malgré tout, j’ai trouvé plutôt chouette de créer quelque chose d’un peu abstrait et singulier. Et, je dois dire que c’est une activité assez calme et apaisante !

Ce qui m’a donné du fil (ou de la laine 🙂 ) à retordre, même si cela n’a pas du tout été insurmontable  :

  • Les augmentations et les diminutions : pas facile de faire un tissage droit quand on tente en plus de varier les matières !
  • L’intégration de la laine méchée.
  • L’association des couleurs et des matières : nous n’avions rien défini à l’avance et nous avons joué avec les aplats de matières pour créer des contrastes et du relief.
  • Le timing un peu serré pour terminer : un tissage, c’est assez long à faire. Je suis repartie avec un tissage relativement petit et sur lequel les finitions n’étaient pas faites. Julie a quand même pris le temps de m’expliquer les quelques finitions malgré l’heure tardive. J’ai donc pu le terminer à la maison dès le lendemain matin.

Avec ces quelques astuces, je devrais pouvoir réaliser d’autres tissages en toute autonomie ! Mon prochain challenge tissage ? Trouver de jolies matières et tout simplement laisser exprimer ma créativité !

La première photo de cet article est bien évidemment ma réalisation… une véritable œuvre d’art, non ? ! Rien à voir avec les tissages très artistiques et poétiques de Julie Robert mais je suis quand même contente du résultat ! Et vous, vous aimez le tissage ?

Pour ma part, je crois bien qu’une nouvelle lubie est née… j’espère donc vous retrouver très bientôt pour de nouvelles #lubiescréatives autour du tissage !

 

Suivant
Précédent

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Françoise 4 octobre 2017 at 10 h 39 min

    Très belle réalisation, de l’ imagination pour associer les points et les matières, les couleurs, les franges ocres me rappellent un tissage de tapis que j’ai réalisé il y a de nombreuses années.

    • Reply Lubies Rousses 4 octobre 2017 at 10 h 52 min

      Merci ! Comme quoi, le tissage est un art ancestral 🙂

  • Reply Aline 4 octobre 2017 at 22 h 10 min

    C’est très beau! Autant le tissage que la photo!
    Félicitations!

    • Reply Lubies Rousses 5 octobre 2017 at 9 h 53 min

      Merci Aline, c’est adorable !

    Leave a Reply